Arcelormittal : une entreprise de référence dans le domaine de la sidérurgie

Arcelormittal : une entreprise de référence dans le domaine de la sidérurgie

Un leader mondial dans le secteur de la sidérurgie : c’est ainsi que l’on pourrait qualifier Arcelormittal. Cette entreprise a su gravir des échelons depuis son année de création jusqu’à l’heure actuelle pour devenir un prestataire de renom sur le plan international. A titre d’information, le siège social du groupe se trouve à Luxembourg.

Tout ce qu’il faut savoir sur Arcelormittal

Pour devenir une référence dans le secteur de la sidérurgie, il faut être à même de produire dans les 97 millions de tonnes de produit en acier par an. C’est notamment ce qu’a fait Arcelormittal en 2015. Mais attention, même s’il est qualifié de « plus gros producteur mondial » dans son secteur, il n’en est pas pour autant l’une des entreprises les plus riches du moment. Avec ses 200 000 employés et son capital de 28 milliards d’euros ainsi que ses bénéfices de 56 milliards d’euros, il lui reste du chemin à faire avant de prendre la première place des sociétés les plus puissantes du monde.

Son slogan ? « Transforming Tomorrow ». Deux mots qui en disent long sur la vision de cette entreprise ambitieuse toujours en quête d’innovation. Et pour le respecter, la société travaille avec plusieurs matériaux : or, acier en tout genre, tôle, fraté et même des câbles. Son public cible n’étant pas uniquement des particuliers, mais aussi et surtout des TPE et PME ainsi que des industries de pointe.

À titre d’information, Arcelormittal a vu le jour en 2006. C’est alors sous le coup de plusieurs emprunts par delà le monde que les dirigeants du groupe Lakshimi Mittal a pu réussir son projet. Mais ce n’est qu’en 2015 que le groupe a véritablement commencé à prendre de l’ampleur. Après une technique de désinvestissement dans le but était de réduire les taux d’emprunt en 2009, Arcelormittal s’est lancé dans l’acquisition plusieurs sociétés américaines. En 2017,  l’entreprise entre en collaboration avec Marcegaglia. C’est la dernière transaction en date de l’enseigne.

Mais attention, Arcelormittal  a aussi connu des mauvaises passes au cours de sa carrière. Faute de budget par exemple, il a dû renvoyer plus de 10 000 employés en 2015, dans des filiaux différends. Le Mexique a été le plus touché par cet avènement.

Les avantages du groupe Arcelormittal

Le groupe Arcelormital  a choisi une branche en pleine expansion en France ainsi que dans le monde. Néanmoins, il a fallu une technique de gestion efficace pour assurer la pérennité de l’entreprise sur le marché. Chose que les dirigeants du groupe ont sûr trouvé. Dans un monde où le prix des minerais a augmenté de manière exponentielle au cours de ces dernières années, bloquer les fonds avant d’atteindre un taux de rentabilité satisfaisant est de mise. Cette bonne gestion est l’une des choses qui ont fait la force du groupe.

En outre, l’aciérie intéresse de nos jours plusieurs secteurs : la construction, l’automobile, le mécanique, etc. De ce fait, on prévoit même, selon les experts une augmentation du nombre d’actions en bourse de Arcelormittal.